croisade internet

Chronique d'une croisade Internet

Première partie : le pourquoi du comment…

Par Mythologik


 

 

            AUX AAAAAAAARMES ! Que l'on touche à sa libertéééé, et kaisa se meeeeet en colèreuuuuuh. Et kaisa, se met a gronder, et le lendemain, c'est la gueeeeerreuuuuh !

Hum…excusez moi, réminiscences intempestives de la chorale en 6ème…Où en étais-je ?

Ha oui. La guerre, ça l'est. Et pour cause.

            Un jour comme tant d'autres, je regardais ma messagerie sur une orange (comme quoi les fruits sont très pratiques en matière de communication.), et après avoir mis à mort de nombreuses publicités pour des produits destinés à la virilité de messieurs plus vraiment dans leur meilleure forme, je découvre qu'un nouveau message a été écrit dans la gazette. Tiens ? étrange… ce n'est pourtant pas la période…ça fait bien trois mois qu'on a rien sorti sur la gazette régulière.

Alors j'ai cliqué. Je cliquai bien innocemment m'attendant à trouver un commentaire venant d'une personne découvrant devant ses yeux émus, ébahis et mouillés (Haaa le bonheur de faire rire aux larmes son lecteur…)

 

….

 

Excusez moi de cette interruption brutale (baston !), mais je reviens tout juste des urgences. Mes chevilles venaient d'éclater. D'ailleurs c'est dégoûtant y'a des restes partout. Sur la moquette bleue c'est pas terrible. Toujours est-il qu'au lieu de trouver un commentaire de lecteur amusé, je le retrouvais LUI. Le démon pourrisseur de forums, de boites mail de blogs et du reste ; LE SBIRE DEMONIAQUE DES SITES PORNOS ! Il avait fait bien tranquillement sa publicité, déjouant les pièges servant à maintenir la pureté des lecteurs fidèles (comment ça, c'est peine perdue ?). Pourrir ma boite mail est une chose, s'attaquer à the kaisa's gazette, terre sainte de mon esprit est un CRIME ! UNE HERESIE D'HERETIQUE !

 

Après avoir récupéré en meilleur état mon ordinateur victime d'un malencontreux coup de hache dans l'écran et d'un stylo plume enfoncé de force dans le lecteur CD, bousillant l'intérieur à cause de l'encre, je partis engager l'équipe du journal dans une croisade sans merci contre le démon internautique…heu, internautesque (mais ça sonne moins bien). A moins que ce ne soit l'inverse. Une opinion ?

La suite au prochain numéro.



09/05/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres