le nom

« Toc !Toc ! ». La Princesse frappait timidement à la porte de sa mère. Elle l'avait toujours impressionnée. Il faut dire que le physique de cette dernière aurait impressionné n 'importe qui. Elle était grande, très grande ! Elle avait le plus grand mal à circuler dans ce château au plafond bas, ne parlons même pas des portes. Elle avait été ravissante dans sa jeunesse, ses cheveux châtains étaient comme de la soie, sa grâce n'avait n'égale que le cygne marchant sur terre. Son sourire fit battre bien des cœurs (parfois de peur), y compris celui du Roi. Hélas, un événement terrible avait transformé son visage à jamais…

Elle découvrit le poker.

N'ayant toujours pas eu la confirmation de son droit d'entrer dans la salle, la Princesse frappa à nouveau. Silence. Elle n'était pas un naturel patient. Aux grands mots, les grands remèdes se dit-elle.

« BOUM !BOUM !

_Ha c'est toi ? Mais entre donc on n'attend plus que toi ! »

Comment ça  « on »? Mais qu'est-ce qu'elle fait encore ? Elle entra dans la pièce, et elle vit…Pas grand chose à vrai dire. Il régnait dans cette salle une atmosphère pour le moins enfumée.

« Bon alors Catherine, tu viens t'asseoir ou pas ? »

Catherine ? C'est ça mon prénom ? Il est très jolie, très royal. Elle alla s'asseoir non sans  cogner au passage à  cause de ce brouillard  étouffant quelques bibelots qui semblaient coûteux,  mais ne valaient plus rien après son passage. Une fois assise, elle put apercevoir pourquoi la pièce était remplie de fumée : sa mère et ses compagnes étaient en train de fumer le cigare, et elles n'en étaient pas à leur premiers vu la quantité de fumée envahissant la pièce.

« Ha bah ce n'est pas Catherine, c'est ma fille ! Qu'est-ce que tu fais là ? Ha voilà Catherine ! Qu'est-ce que tu faisais ? J'ai plus l'éternité devant moi, j'ai déjà cinquante deux ans ! Sophie, ramène de la bière, on va tomber en panne ! Je ne fais pas de poker si j'ai pas bu un minimum. »

La princesse cru être dans un film de science fiction. Une reine n'est pas sensée se comporter d'une telle manière ! Une mère est sensée répondre aux questions de ces enfants ! Elle venait d'apprendre que sa mère jouait au poker, et que ce n'était certainement pas la première partie de sa vie ! Mais ce  qui la gênait le plus, c'est que les films de science fictions n'existent pas sur la planète Bilb. Ni même les films.

« _Maman ?

_ Alors qui fait la donne ?

_Maman ?

_Pas moi, je l'ai faite la dernière fois !

_MAMAN ?

_Oui ma chérie, je t'entends, pas la peine de crier !

_C'est quoi, mon prénom ?

_Je t'ai de la bière pas du vin ! Comment ça, je cache des cartes dans mes manches 

_MAMAN JE TE PARLE !

_Oui, oui je t'écoutes ma chérie !

_C'est quoi mon prénom ?

_Comment ça ,t'as cinq as ? J'en ais trois, y'en as que six dans le jeu normalement !

_Maman je vais tout dire à mon Roi de père !

_Ma chérie qu'est-ce que tu veux savoir je vais tout te dire !

_C'est quoi mon prénom ?

_Ce n'est que ça ? C'est Simone. »

Simone se leva dignement, sortie dignement, ferma la porte dignement, et frappa un prétendant plus têtu que la moyenne, moins dignement. Le traumatisme rendit le prétendant phobique. Il s'enfuyait à la vue d'une fille de dix-neuf ans.     
                                                      


19/01/2006
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres