Où l’on cause du danger de l’évolution.

 Où l’on cause du danger de l’évolution.

 

 

Il y a 13.7 milliards d’années, le big bang .

Il y a 4.5 milliards d’années, la terre.

Il y a 3.8 milliards d’années, la vie.
La lignée humaine,  homo habilis, erectus, et bien d’autre pour l’homme actuel : l’homo sapiens sapiens. Désormais l’être humain modifie le paysage, tente de comprendre ce qui l’entoure . Durant son évolution, il put créer des choses magnifiques, comme le colisée, les pyramides, l’art, la musique et le nutella. Malheureusement, il consacra quand même la majorité de son temps à créer pour détruire : les armes de guerres, les bombes atomiques, etc.

Mais RIEN ne peut l’excuser de la pire de ses créations…

La poignée de porte !

Je vous imagine déjà en train de rire comme une baleine sous euphorisants, mais ne changez pas tout de suite de page, ne boycottez pas mon témoignage, fermez les yeux, et souvenez vous…

Non en fait, ré-ouvrez les yeux, c’est plus pratique pour lire la suite finalement.

Mais imaginez : vous êtes seul, vous êtes affreusement chargé et le moindre faux mouvement risquerait de  faire tomber tout le contenu de vos bras, et tout spécialement les œufs dont vous avez besoin pour le dîner de ce soir, que vous avez mis sur le dessus de la pille pour ne pas les écraser entre vos bras.

Et là, une porte fermée, et la poignée qui vous lance un sourire moqueur ! (Quand vous êtes dans la merde, à peu prêt tout ce que vous voyez vous lance un sourire moqueur…) Impossible d’ouvrir la porte avec la poignée sans faire tomber les œufs ! Comme il n’y a personne aux alentours, vous tentez malgré tout d’ouvrir cette ****** de porte avec cette ***** de poignée, et vous ne faites tomber qu’une seule chose…

Les œufs, tant pis, ce sera jambon ce soir. Alors que vous auriez pu déguster une magnifique omelette aux lardons / patates / champignons, biffez la mention inutile.

 

Haaaa, je vois désormais comme une lueur (pâle) d’intérêt (pas bien grand) dans vos yeux ébahis (ou presque.)

Mais il y a encore pire que l’omelette ratée, il y a l’ANGLE MORT !

En effet, les poignée de portes sont situés à une hauteur telle que vous n’y faites pas attention quand la porte est ouverte. Elles attendent, bien cachée dans cet angle mort leur heure.

Et au moment où vous vous y attendez le moins, vous ressentez une douleur cuisante dans le bras !

Félicitation, c’est une poignée de porte ! Quel bleu magnifique sur votre bras, c’est de la peinture ? Et noooon ! C’est une superbe zone douloureuse, on applaudit bien fort !

 

Je pense que le concept de poignée de porte a été dicté à un homme de peu de foi par Satan lui même, qui n’a jamais aimé les omelettes… Méfiez vous…elles sont partout ! (bon d'accord, elles sont surtout sur les portes...mais quand même!)



12/10/2007
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres